samedi 25 mai 2013

Roberto Juarroz















Être.
Et rien de plus.
Jusqu'à ce que se forme un puits en dessous.

Ne pas être.
Et rien de plus.
Jusqu'à ce que se forme un puits au-dessus.

Ensuite,
entre ces deux puits,
le vent s'arrêtera un instant.

(Douzième poésie verticale,
traduction de Fernand Verhesen)